Back to top

Des milieux naturels préservés

Un site classé

1906 : une loi institue la protection des sites et des monuments naturels. La notion de "site classé" est née. Le classement de l'Abbaye de Saint-Martin du Canigou intervient en 1927.

Par la suite, le paysage s'impose progressivement comme élément représentatif du patrimoine pour aboutir au classement du sommet du Canigó en 1951. La politique des sites s'oriente alors vers le classement de paysage ayant une consistance d'ensemble et une cohérence. C'est ainsi qu'en 1983, le massif du Canigó s'étend sur un périmètre classé de 7 789 hectares.

En 2013, les services de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) et le Syndicat mixte Canigó Grand Site finalisent le projet d'extension du site classé qui, par décret du 22 août, atteint 23 212 hectares et intègre notamment les trois réserves naturelles de Py, Mantet et Prats-de-Mollo-la-Preste.

 

Carte des sites classés et inscrits / SMCGS

 

Des sites Natura 2000

Le Syndicat mixte Canigó Grand Site est opérateur et animateur de trois sites Natura 2000, sur les onze existants sur le territoire du Grand Site de France :

  • Zone spéciale de conservation «Massif du Canigou»,
  • Zone spéciale de conservation «Conques-de-la-Preste»,
  • Zone de protection spéciale «Canigou – Conques-de-la-Preste».

Il a ainsi élaboré le Document d'objectifs (Docob) qui dresse un état des lieux écologique et socio-économique des sites, pose les objectifs de gestion durable et propose les mesures de gestion favorables à la biodiversité du massif, en concertation avec les acteurs socio-professionnels. Ce document a été validé en comité de pilotage Natura 2000 le 19 avril 2012. Il est en phase d'animation depuis le 1er mai 2012.

Le Docob est téléchargeable par les liens ci-dessous, donnant également accès à l'arrêté d'approbation du Docob et aux atlas cartographiques des trois sites du massif du Canigó.

Carte du réseau Natura 2000 / SMCGS

 

Des réserves

Plusieurs types de réserves existent sur le massif du Canigó.

Des réserves naturelles

Elles constituent des lieux de conservation remarquables. Ce sont aussi des espaces de découverte et d’expérimentation irremplaçables. La Fédération des réserves naturelles catalanes et le Syndicat mixte Canigó Grand Site travaillent depuis plusieurs années, de manière complémentaire, pour la protection de ces espaces sur Mantet, Py, Prats-de-Mollo-la-Preste et Nyer.

Carte des Réserves naturelles / SMCGS

 

Une réserve biologique dirigée

Située au cœur de la forêt domaniale du Canigó, sur une surface d'environ 2 450 hectares, la réserve biologique dirigée du Canigó est gérée par l'Office national des forêts. Une gestion conservatoire y est menée, visant la protection d'espèces et d'habitats remarquables ou menacés.

Carte de la réserve biologique dirigée du Canigó / SMCGS

 

Des réserves de chasse et de faune sauvage

Les réserves de chasse du Haut Canigou et de Saint-Martin du Canigou sont des espaces naturels qui ont vocation à

> protéger les populations d’oiseaux migrateurs,

> assurer la protection des milieux naturels,

> favoriser la mise au point d’outils de gestion des espèces et de leurs habitats,

> contribuer au développement durable de la chasse au sein des territoires ruraux.

Les activités y sont réglementées par l’arrêté préfectoral n°2016218-0005.

Carte des réserves de chasse et de faune sauvage du Haut Canigó et de St Martin du Canigó / SMCGS

 

Des forêts publiques

Le massif du Canigó comprend plus de 22 000 hectares de forêts domaniales et communales. La gestion de ces espaces par l'Office national des forêts est en phase avec les enjeux de développement durable : préservation des milieux naturels, protection des richesses naturelles forestières, valorisation de l'économie locale liée au bois et à la forêt, développement des activités d'accueil du public, préservation des paysages et des sites, protection des zones sensibles et maintien des sols.

Carte des forêts publiques / SMCGS